Page précédente

L'été s'achève, je vois les collègues préparer leur classe, les étalages des magasins sont remplis de cahiers, stylos... à l'heure où je prépare mon vélo et cherche les rayons camping vides des grandes surfaces.

Eté intense.

Cette fois-ci je ne reprends pas mon cahier qui avait accompagné les prémisses du projet ; l'été a passé trop vite pour que je le remplisse. Tout a été vécu intensément en moi.

Mes écrits n'ayant pas été coordonnés avec l'emploi du temps de David, le site n'a pas été réactualisé durant l'été. Je m'en excuse auprès de chacun.

Nous avons prévu, pendant l'année qui s'annonce de le mettre à jour régulièrement au fil de mes connections dans les cyber café que je rencontrerai sur ma route. J'ai annoncé aux partenaires, écoles et amis suivant le projet que je ferai le maximum pour envoyer textes et photos tous les quinze jours environ. Mais cela dépendra bien sûr des opportunités, des conditions techniques, de mes envies-besoins, du vécu et des situations. Je prends un engagement cependant sans promesse.

Mais avant de me projeter dans ce futur qui s'appellera bientôt présent, replongeons-nous dans ces deux mois qui viennent de passer.

   

Carnet d'été

 

 

 

 
1 - Juillet
2 - Liste de risques
3 - Vacances
4 - Août
5 - Apprivoisement capital
6 - Babybel
7 - Chemins d'amour
8 - Lâcher prise

 

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ