Page précédente

Lâcher prise

Les billets d'avion sont pris, les contacts sur place sont sérieux, les sacoches sont presque prêtes...

Comment j'imagine les mois à venir :

   

Décollage le mardi 7 septembre pour Dakar.

Arrivée dans l'après midi dans la capitale sénégalaise.

Là je prendrai le temps de remonter Le Vélo, en espérant qu'il ne soit pas trop en miette ; je serai accostée mille fois par des taxis et autres. Puis je pédalerai rejoindre la capitale (à une trentaine de km de l'aéroport). Ensuite plusieurs contacts se proposent de m'accueillir pour la nuit. Je verrai.

Je crois aujourd'hui que l'Afrique sera le continent des rencontres ; moins de vélo mais plus de partage. Alors que l'Amérique du Sud sera le continent des paysages découverts en vélo ; moins de rencontres mais plus de communion avec la nature et moi-même.

Mais tout reste à découvrir....

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ