Page  précédente

page 9/23

Portables

Arboshiki, le 6 juillet 2008,


La vie existait-elle quand les portables n'existaient pas ?

 

A partir de l'âge de 10 ans, chaque Géorgien semble avoir un portable greffé au corps. Moi qui n'en détiens pas en France, je suis sidérée par la place que cette petite technologie occupe dans la vie de chaque habitant de ce pays. Même dans le village où certaines personnes se plaignent d'un manque de nourriture au quotidien, chacun possède son portable.

Comment vivaient-ils avant l'invention de ce téléphone ?

Je m'interroge…

 
   

Comment écoutait-on de la musique ?
Comment avertissait-on le récepteur que nous laissions un colis au chauffeur de bus pour la destination ?
Comment prévenait-on que nous livrions des tomates au village aujourd'hui ?
Comment prenions-nous des photos ?

Et surtout, que faisait-on assis ensemble sur un même banc le soir ?

  vers les Carnets de voyages  
  vers les Carnets de voyages  
Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ