-

Page précédente : Carnets de voyages : Sommaire

Carnet de France, entre deux

Vie quotidienne

Voilà trois jours que je suis rentrée en France…

Je retrouve le luxe de prendre une douche ou un bain, après mettre lavée régulièrement au seau : il s’agit de puiser l’eau au puits, remplir un seau. A l’aide d’une tasse, on s’asperge pour se mouiller. Très efficace et peu consommateur d’eau. J’ai apprécié.

Je retrouve des toilettes à la française : plus confortables que le trou et la « chasse d’eau » qui est une théière en plastique.

Je retrouve une cuisine : le luxe de pouvoir avoir des aliments frais sortant du frigo, une chaise, une table.

Je retrouve ma chambre et mon lit : moins exotique que de dormir chez des inconnus, que de monter la tente dans une salle de classe, dans une mairie, dans une cour d’hôtel…

Pédaler toute la journée signifie aussi prendre le temps parfois de s’arrêter : pour se prendre en photo à l’aide d’un mini pied (ce qui n’est pas toujours évident !), pour découvrir un endroit à pieds ou en bateau, pour prendre soin de Ruyam.

Mais je ne fais pas ce projet pour accumuler les kilomètres au compteur. J’aime énormément le vélo, ce moyen de locomotion, en adéquation avec mes valeurs écolos et humaine. Seulement quand les distances étaient trop longues, les conditions trop dures, le planning trop exigeant, il m’est arrivé de profiter du charme des transports en commun !

   

1 - Au fil des rencontres, 1

 

2 - Au fil des rencontres, 2

 
3 - Quand on a que l'amour
Au fil de la route
4 - Faire connaissance
5 - Chronique d'un retour, 1
6 - Chronique d'un retour, 2
7 - Chronique d'un retour, 3
8 - Chronique d'un retour, 4
9 - Chronique d'un retour, 5
10 - Fin de semaine
11 - Bilan Chiffré
12 - Loupées !
   

 

 

Page suivante : La chanson des collègues
 
 
    Carnet de France, Avant le départ