Page  précédente

De plus, j’ai appris aujourd’hui (22 juin 2005) mon affectation pour la prochaine rentrée...

J’essaye mentalement de me projeter ; pas facile !

L’éducation nationale française fonctionne par points... plus on est vieux (et marié et plein d’enfants etc.) plus on a de points... forcément je suis en bas du tableau (mais avec tout mon vécu cette année, ils pourraient même me mettre sous le tableau que je ne regretterais pas !).

Donc j’ai obtenu un des postes restants : une SEGPA à Pierrelatte (oui c’est là qu’il y a une centrale nucléaire…). SEGPA : Section d'Enseignement Général et Professionnel Adapté, structure regroupant des élèves en difficulté scolaire, âgés de 12 à 16 ans à l'intérieur d'un collège.
Bien que la structure dépende du collège, les enseignants sont des professeurs des écoles qui se répartissent les matières et qui enseignent de la 6ème à la 3ème.

Il ne s’agit donc plus d’enfants mais d’adolescents.
J’avoue que j’appréhende un peu car, hormis lors de mes interventions de soutien scolaire en MJC ou centres sociaux, c’est une tranche d’âge que je ne connais pas.
Mais je me dis qu’aussi dur que ça soit, ça sera toujours enrichissant et que mon année à travers le monde ne peut que nous servir, mes futurs élèves et moi !

   

Nous serons une équipe de 4 enseignants à nous partager les quatre niveaux (de la 6ème à la 3ème) et à nous répartir les matières : maths, français, histoire géographie, sciences, art plastique, musique...

Nouveau challenge.

Je ne connais pas le coin où je suis nommée… si l’on fait abstraction (difficile, certes) de la centrale nucléaire, je pense que cela doit être sympa.

A 3km de l’Ardèche , 5 km du Vaucluse et 10 km du Gard ; un peu de soleil pour me rappeler l’Afrique ; le mistral de la vallée du Rhône pour me rappeler la Patagonie…

Je chercherai un logement et m’installerai au retour de Chine, fin août… mais dès lors vous êtes invités tous et chacun, dès septembre à venir découvrir le coin !

Voilà pour cette page française… rendez-vous dans quelques jours, en Chine !

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ