Page précédente

Népalais
  vers les Carnets de voyages  
Une de mes pistes - Siné Saloum
   

Un vendredi à Dakar. je rentrais lentement, brassée par la fièvre et la turista. Je m'arrête un instant boire dans ma bouteille, sur le bas côté de cette horrible 4 voies circulante. Et brusquement je sens une présence à mes cotés, pourtant rien entendu !

Je tourne la tête et telle St Exupéry dans son désert, quelle ne fut pas ma surprise de voir à mes cotés un petit bonhomme habillé en cycliste, le vélo chargé de sacoches. Des autocollants illustrant un parcours et des valeurs de paix.

Ce Népalais est parti de son pays il y a 6 ans ; il y retournera dans 5 ans. il a déjà parcouru 120 000 km à travers la planète et ses peuples. Son vécu et ses rencontres se lisent sur son visage beau de sérénité, de confiance. Un Grand Homme, à sa façon.

Les 15 km partagés furent magnifiques. Lorsque mon anglais et son français formaient une frontière, le langage des gestes et des regards prenaient la relève.

Deux heures communes ; ma fièvre est partie avec cette rencontre. Tel un Petit Prince dans ce pays des baobabs, il m'a offert son rire et ses sourires qui aujourd'hui encore résonnent dans mon cour.

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ