Page  précédente

Villarrica, le 5 janvier 2005

Tout va très bien, dans ce pays à la nourriture très occidentale et où ne sévissent pas les moustiques du palu.

Par contre de nombreux autres insectes pullulent...

Mes jambes sont couvertes de boutons de toutes tailles et tous genres.
Quant à mes bras... ils sont tout enflés, on m'a expliqué que j'avais touché je ne sais quel arbre (je n'ai pas retenu le nom en espagnol...) qui donnait ce type d'allergie. Ca fait une semaine que ça dure et ça ne passe pas... Ce n'est pas douloureux mais gênant.

Par contre ce qui est douloureux, c’est l’omniprésence des taons. Ils sont gros, noir et rouge. Ils me tournent autour par dizaines quand je pédale (en montée principalement ; en descente j'arrive à les semer...).

Ils me piquent à travers mon tee shirt.

Bien douloureux...

 

 

   

Voila pour les petites galères du moment...

 

Non l’histoire de la sacoche est à l’échelle de mon vécu une galère bien handicapante...

 

 

Bien sur la météo et mes piqûres d’insectes ne sont rien à coté d’un raz de marée...
Mais je voulais vous raconter... .

 

 

 

 

 

Pour suivre par ordre chronologique mon voyage, rendez-vous maintenant dans mon carnet d'Argentine où je vais passer quelques jours afin de rejoindre Ushuaia en Terre de Feu avant de revenir au Chili ensuite.

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ