Page  précédente

Toconao, le 12 Mars 2005,

Le désert d'Atacama me fait penser à l'Afrique.... certes il est situé à 3000m, certes on aperçoit en fond des volcans à 6000m (et pas de neige avant 5500m !!!)... mais la chaleur, l'aridité, les maisons en terre (dont plusieurs en forme de cases), les toits en chaume, les enfants qui jouent au foot...

Les lamas ont remplacé les chameaux... mais je crois (selon Darwin) qu'ils sont cousins...
  vers les Carnets de voyages  

J'ai les 2-3 premiers jours souffert un peu de l'altitude (pourtant pas si haute...).
La moindre côte m'essoufflait...

Mais cela ne m'a pas empêchée de pédaler dans des somptueux paysages, très différents de ceux du sud.
Je faisais le constat qu'entre le sud et le nord du Chili il y a autant de km qu'entre Dakar et Lyon...

Alors forcément le décor change...

   

Quelle ne fut pas ma surprise, durant les 7 jours passés dans le désert d'avoir par 3 fois des averses !!! Me voila, contre toute attente, trempée dans un des déserts les plus arides du monde... il parait que ca arrive en été...

Et quel étonnement également, dans ce coin du pays où de nombreux téléscopes sont installés (même des européens), car le ciel est dégagé 350 jours par an... d'avoir constamment de la brume ou des nuages...

  vers les Carnets de voyages  
J'ai roulé entre des dunes de sable et des montagnes sèches, rouges, marrons, jaunes...

J'ai roulé sur des pistes au milieu de rien (même la pampa fait figure de forêt vierge à côté !)

Et j'ai roulé sur le salar de l'Atacama...

  vers les Carnets de voyages  
Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ