Page  précédente

Me voilà partie, chevauchant Ruyam, à la mine de Chuquicamata, plus grande mine à ciel ouvert du monde, à une trentaine de km de mon lieu de camping. 30 km, 800m de dénivelé, des gens m'avaient indiqué qu'elle était ouverte au public en semaine...

C'était bon !

J'avais prévu large côté temps pour parcourir ces km car avec la chaleur et l'altitude, 800m de dénivelé c'est pas mal (pour moi !).

Et surtout que je me méfie dorénavant de cette notion de dénivelé...

  vers les Carnets de voyages  

En effet : Je suis arrivée, quelques jours avant, en bus à Calama.
J'avais 110 km à parcourir pour atteindre San Pedro d'Atacamna où je souhaitais aller... 110 km ; altitude de Calama : 2300m, altitude de San Pedro : 2700m... bon 400m sur 110 km vraiment une petite pente sans difficulté me disais-je...

   

Mais ce que ma carte ne m'indiquait pas, c'est qu'entre les deux, il y avait un col à 3 500m...
Vraiment dur moralement (donc physiquement) quand on ne s'y attend pas...

Bref depuis je me méfie des altitudes...

 

Me voilà donc, par 40 degré à l'ombre (et bien sur sans ombre, je suis dans le désert !!!), à rejoindre la mine...
J'arrive, bien HS quand même, et là... la dame me refuse l'entrée parce que je ne suis pas en pantalon et en manches longues... en short et tee shirt je transpire à grosses gouttes alors effectivement je n'avais pas penser aux manches longues...

Mais ce n'est que partie remise, le lendemain, avec tout l'équipement nécessaire dans le sac, me voilà remontée à la mine.

Et je n'ai pas regretté la montée (sans col au milieu !) !

Je suis même arrivée avant l'ouverture car... sans que je ne le sache, le Chili avait changé d'heure depuis 2 jours, nous sommes ici passés à l'heure d'hiver.
J'ai dorénavant 5h de moins que vous...
Et oui ne pas m'en être apercue montre à quel point ma notion du temps est différente cette année...
Je n'ai pas besoin de connaitre l'heure, n'ayant pas d'impératifs...

... ... ...

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ