Page  précédente

En route pour la Bolivie, il me restait une nuit à passer au Chili...
Une de mes dernières nuits seule effectivement car ensuite à La Paz un contact français Thomas (merci aux nombreuses personnes m'ayant donné son adresse car c'est vraiment quelqu'un de bien ! et j'ai hâte de connaître sa copine qui bosse en ce moment dans le sud de la Bolivie) m'accueille, de même Géraldine m'attend à Potosi.
Puis la compagnie de Françoise et Christophe vont modifier mon mode de vie un peu "bohême".
Bref donc une de mes dernières nuits seule sous ma tente… et ce fut à mes yeux la plus rigolote...

J'arrive donc à Arica, ville tout au nord du Chili.
Ville qui a été sujette à plusieurs guerres entre le Chili, le Pérou et la Bolivie car c'est un accès à l'océan. J'ai sentie une ville très nationaliste, avec beaucoup de drapeaux chiliens de partout, "fière" de son histoire, avec beaucoup de canons exposés...
Et surtout, jamais je n'ai vu une ville autant militarisée, dans chaque rue une caserne militaire...
Beurk.

  vers les Carnets de voyages  
   

Je cherchais un endroit où mettre ma tente, en longeant la plage...
Et enfin, je tombe sur une base militaire sans barbelés, juste une barrière de bois et beaucoup d'espaces verts. L'idéal...

  vers les Carnets de voyages  

Je vais voir le garde à l'entrée et lui demande s'il sait où je pourrais planter ma tente...
Il me répond sur la plage...

Bon ce n'est pas la réponse que j'attendais...
Alors je lui explique que je suis toute seule et que sur la plage ça me fait un peu peur.
Ce qui était grandement vrai...
Surtout ici, à la frontière du Pérou et de la Bolivie...
Pays un peu réputes pour le trafic de drogue...

... ... ...

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ