Page  précédente

El calafate, le 10 Février 2005

Comment vous décrire... être au pied d'un glacier de 60m de haut, de
500m de large... maigre langue glacière d'un glacier de 500 km de long
(plus que Lyon-Paris !) à cheval entre le Chili et l'Argentine.

Un glacier que l'on voit vivre sous nos yeux : des pans entiers s'effondrent fréquemment, dans des craquements effroyables, des jets d'eau dignes des plus grands geysers.

  vers les Carnets de voyages  


Un glacier où se mèlent tous les bleus, gris, blancs des tablettes des
peintres.

   

Oui la Nature est magnifique !!!

 

  vers les Carnets de voyages  

 

* MERCI Glacier Perito Moreno pour ta beauté, ta grandeur, ta Vie.*

Peut-être te serai-je infidèle face au Fitz Roy, au Salar d'Uyuni et à
tout ce(ux) qui m'attend encore, mais je ne t'oublierai pas !

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ