Page  précédente

page 13/14

El calafate, le 10 Février 2005

Les deux pays se partagent en longueur le sud du continent.
Donc je slalome constamment entre les deux.
C'est la Cordillère des Andes qui fait frontière (frontière toujours sujet à des litiges à certaines endroits).
La Cordillère traverse toute l'Amérique du Sud.
Au sud, où je suis, les sommets sont seulement à 2000-3000m.
Le point culminant est l'Aconcagua, plus au nord, en Argentine, à 7000m.

  vers les Carnets de voyages  

Au nord du Chili-Argentine, en Bolivie, au Pérou, en Equateur... les sommets avoisinent les 6000m. Beaucoup sont des volcans dont certains toujours en activité. Les tremblements de terre sont très fréquents.

 

   

Je remonte la Cordillère, pour le moment tout en vélo mais bientôt à l'aide des bus... car les distances sont énormes : le Chili fait presque 5000km de long.

Il faut jongler avec :

  • deux porte-monnaie : les pesos chiliens (il faut diviser par 100 pour avoir l'équivalent en FF ; comme en Afrique de l'Ouest) et les pesos argentins (il faut multiplier par 2 pour avoir la valeur en FF)
  • deux accents : ayant eu mes premiers rudiments d'espagnol au Chili, je comprends bien mieux cet accent que celui des Argentins...

 

La majorité des gens de ces deux pays sont d'origines (il faut remonter aux grands parents ; espagnols exceptés) européens.
Les habitats et leur intérieur sont relativement similaires aux nôtres.

Au nord de l'Argentine (où des gens meurent toujours de faim !!!) et en Bolivie il en sera autrement.

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ