Page  précédente

Ushuaia, le 20 janvier

 

Je suis effectivement à Ushuaia depuis la nuit de mardi à mercredi... arrivée en bus à 2h du mat... galère pour rejoindre le camping à 8 km de la ville.

 

Et ce n'est donc que le lendemain, mercredi, que nous nous sommes retrouvés avec Christophe (lui avait atterri dans la nuit également mais n'avait pas trouvé le meme camping).

 

Ushuaia... ville si mythique...

Pour l'atteindre j'ai traversé en bac le détroit de Magellan... et je me revoyais, globe en main expliquer les grandes découvertes à mes mômes il n'y a pas si longtemps. Magellan le 1er à avoir fait le tour du monde... on ne désossait pas les bateaux à l'époque...
(NDLR : voir page suivante pour comprendre ;-) )

 

   

Et puis Ushuaia... regardez vos planisphères, tout en bas... au bout du monde... là où la Cordillère et ses splendides glaciers se jettent dans les océans qui se rejoignent.

Le Cap Horn si mythique lui aussi n'est pas loin. Je me revois contemplant rêveusement le planisphère de ma chambre ou de ma classe...

et  J'Y SUIS !!!

Que c'est beau ces maisons colorées sur fond de glaciers et devant l'océan... De quoi oublier (en partie seulement) les galères !

  vers les Carnets de voyages  

 

Je l'aime ce pays...
il me rend la vie dure, mais je l'aime...

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ