Page  précédente

page 12/16

La Paz, le 24 Mai 2005 (19h30 - 1h30 en France)

Ceux qui recoivent ma lettre de diffusion (pour les autres, elle est disponible ici) viennent d'apprendre en direct le vol de Ruyam et de mes sacoches...

  vers les Carnets de voyages  

A peine quelques minutes que je vous ai envoyé la nouvelle que vos messages affluent, me rechauffant vraiment le coeur...

 

Comment ca s'est passé ?

Ruyam était donc chez Thomas et Aurélie à La Paz depuis un mois... le temps que je visite la Bolivie avec Françoise puis Christophe (pas plus cyclo l'un que l'autre)...
Thomas l'a pris quelques fois pour aller au travail... mais La Paz, de par son dénivelé, n'est pas une ville adéquate pour le vélo...

Hier, samedi, j'ai accompagné Christophe à l'aéroport... la page des visites se tournaient... alors envie de nouveaux horizons.
N'ayant pas beaucoup de temps avant mon avion du 4 mai à Santiago, j'avais acheté un billet de bus pour ce midi (dimanche), direction Iquique, au Chili.

   

Les sacoches ont été préparées hier soir...
Et ce matin, je suis partie, poussant Ruyam chargé (ca grimpe trop et il y a trop de véhicules et de personnes pour pédaler !).

  vers les Carnets de voyages  

Arrivée au terminal de bus de La Paz... imaginez un immense hangar, grouillant de personnes, de normbreuses petites "boutiques" appartenant à des compagnies de bus différentes...

Dans ce grand hall glissant, ca n'a pas loupé, j'ai fait tomber Ruyam... détail mais qui signifie que les gens se sont retournés et ont bien vu que Ruyam et moi étions ensemble...

Bref, je vais directement devant la devanture de la compagnie avec laquelle je dois partir... Je suis un peu en avance... Je demande à la dame si je peux laisser mon vélo devant son kiosque... pas de problème me répond elle, elle va regarder. Je l'accroche néanmoins au poteau se trouvant là... un simple cadenas.

Je prends mon sac à dos qui était sur le porte bagage arrière mais laisse les sacoches, arnachées.

Le temps d'aller aux toilettes...

. . .

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ