Page  précédente

page 2/16

La Paz, le 26 Mars 2005

Sûrement avez-vous vu à la télévision ces dernières années des images de manifestations réprimées dans la sang en Bolivie ?
Le président a démissionné il y a quelques années. C'est actuellement Carlos Mesa qui assure l'intérim... Il était vice président... mais il n'a pas demandé à se retrouver à la tête de l état... Il souhaite démissionner mais le parlement refuse.
Il faut attendre les prochaines élections prévues en 2007...

La Bolivie possède de nombreux puits de pétrole. Seulement, étant trop pauvre pour les exploiter, elle les a cédés aux nord américains et brésiliens qui exploitent tout et en revendent même une partie à la Bolivie (mais ils sont sympas, ils leur revendent moins cher qu'aux autres...).

Le gouvernement bolivien a récemment décidé de créer une taxe des hydrocarbures qui reviendraient à imposer à la hauteur de 50% ces entreprises.

Seulement ces entreprises sont [évidemment] contre... Les ouvriers manifestent contre cette loi et les entreprises (brésiliennes et nord américaines) menacent de se retirer.

   

Le gouvernement a alors décidé de revenir sur sa loi...

Ce qui a déplu au peuple... Donc ces derniers jours le peuple a manifesté en faveur de cette loi...

Mais manifester en Bolivie ça signifie faire des blockus... les routes sont barrées avec des pierres, troncs d'arbres etc...
Rien ni personne ne peut passer...

Mais, comble du comble, une partie du peuple ainsi assiégé dans les villes, voyant la nourriture pourrir dans des camions et se retrouvant affamés, se met à manifester contre les blockus...

Bref total bazar...

Et c'est souvent à ce moment que le gouvernement envoie l'armée...
Il y a eu plusieurs morts ainsi ces dernières années.

Cette fois-ci, le gouvernement a demandé à l'armée d'agir "avec force mais sans violence"; chacun y verra les nuances qu'il souhaite...
Il n'y a eu "que" des blessés...

Nous sommes le week end de Pâques... Le gouvernement doit donner sa réponse définitive sur la loi des hydrocarbures en début de semaine prochaine...

Et donc soit les blockus reprennent très fort (ils se sont arrêtés cette semaine, semaine sainte), soit la tranquillité revient...

Page suivante
 
 
    Carnet de France, Avant le départ